Exercice évacuation

Réalisation exercice évacuation

DB Prévention vous propose d’organiser votre exercice d’évacuation.

En cas de sinistre, il est impératif d’assurer l’évacuation rapide et en bon ordre de la totalité des occupants des bâtiments concernés. Pour la réussir, les exercices sont obligatoires et permettent d’acquérir la bonne conduite.

Lors d’un exercice d’évacuation de jour ou de nuit l’intégralité des bâtiments doit être évacuée (à l’exception des établissements recevant du public classés et types U et J (hôpitaux et les maisons de retraites)) pour lesquels la mise en sécurité s’effectue par transfert horizontal de la zone sinistrée vers une zone protégée voisine.

Nous pouvons avec nos experts organiser en vos locaux un exercice d’évacuation.

Que dit la réglementation ?

Le Code du travail prévoit des prescriptions générales pour tout établissement qui peuvent être renforcées par des textes réglementaires spécifiques si le bâtiment est classé établissement recevant du public (ERP) ou immeuble de grande hauteur (IGH).

Quelle périodicité pour les exercices d’évacuation ?

D’après l’article R.4227-39 du Code du Travail : « Ces exercices et essais périodiques ont lieu au moins tous les six mois ».

Cependant pour les Établissements Recevant du Public, comme par exemple :

  • type R (établissements d’éveil, d’enseignement, de formation, centres de vacances, centres de loisirs sans hébergement), le règlement de sécurité contre l’incendie relatif aux ERP mentionne à l’article R 33 : « Des exercices pratiques d’évacuation doivent avoir lieu au cours de l’année scolaire ou universitaire ; lorsque l’établissement comporte des locaux réservés au sommeil, des exercices de nuit doivent également être organisés ; le premier exercice doit se dérouler durant le mois qui suit la rentrée […] ».
  • type J (structures d’accueil pour personnes âgées et personnes handicapées), le règlement de sécurité contre l’incendie relatif aux ERP mentionne aux articles J 35 et 39 :«le personnel affecté à la surveillance doit être formé à l’évacuation des résidents par transfert horizontal avant l’arrivée des secours […]. Des exercices pratiques, ayant pour objet d’instruire le personnel sur la conduite à tenir en cas d’incendie, doivent avoir lieu au moins une fois par semestre […] ».

Qui participe aux exercices d’évacuations ?

Toutes personnes présentes (personnels, publics, prestataires…) lors d’une évacuation sont implicitement participatives et doivent avoir été informé des consignes à respecter. Néanmoins, une équipe d’évacuation doit également être mise en place pour gérer au mieux la situation. Elle se compose d’un responsable d’évacuation, de serre-files et de guide-files. Chaque membre de cette équipe doit connaître parfaitement le rôle qu’il doit jouer.

Quelle traçabilité pour les exercices d’évacuation ?

D’après l’article R.4227-39 du Code du Travail : « Leur date et les observations auxquelles ils peuvent avoir donné lieu sont consignées sur un registre tenu à la disposition de l’inspection du travail ».

De même, le règlement de sécurité contre l’incendie relatif aux ERP mentionne par exemple à l’article R 33 : « Les conditions de leur déroulement et le temps d’évacuation doivent être consignés sur le registre de sécurité ».

baes

 

Demande de renseignement

[Haut de page]